André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé


André-Jacques Auberton-Hervé

L'industrie de pointe grenobloise doit en bonne partie sa renommée à l'influence d’André-Jacques Auberton-Hervé (Visitez la page web andre-jacques-auberton-herve.com). Que ce soit pour les composants électroniques ou pour d'autres activités, les clients de l'entrepreneur sont dispersés dans le monde entier, par exemple aux Etats-Unis, en Italie et en Afrique du Sud. Le PDG s'est donné les moyens de faire face à ses concurrents en introduisant Soitec sur l'Euronext en 1999. Alors que l’économie se mondialise, André-Jacques Auberton-Hervé comprend très tôt qu'il est crucial d'aller trouver des marchés à l'étranger.

Passionné par la modernité, André-Jacques Auberton-Hervé salue les avancées de la révolution 4.0. Pour partager son parcours, le chef d'entreprise publie il y a quelques mois le livre "De l'audace !". Le chef d'entreprise est parti de rien pour développer une entreprise incontournable dans le secteur de la microélectronique. Il connaît l'utilité du monde de la finance. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, mettre en place les outils adéquats visant à soutenir ses meilleures entreprises est une obligation pour l'Europe pour concurrencer la Chine et les Etats-Unis.

Une grande voix de l'innovation

Grâce à son sens de l'innovation, André-Jacques Auberton-Hervé a obtenu, notamment, le Prix de l’Audace Créatrice et le Trophée de l’entrepreneur innovant. C'est notamment grâce à une technologie développée en France que vous pouvez utiliser votre smartphone. En dehors des disques en silicium, Soitec a aussi innové dans le secteur de l’énergie solaire et de l’éclairage LED.

Un champion des énergies renouvelables

La construction de fermes à énergie solaire dans différents pays fait partie des projets soutenus par André-Jacques Auberton-Hervé. En plus de l’énergie solaire mise en place dans les pays les plus chauds, Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED pour équiper une cinquantaine de gares. André-Jacques Auberton-Hervé met ses connaissances au service du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), où il a été nommé conseiller spécial.

Un parcours exemplaire

Il est convaincu très jeune de l’importance du progrès technologique. Durant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé aime la physique, les mathématiques et les matières techniques. Il débute dans le supérieur sur les bancs de l’Ecole centrale de Lyon. Alors qu'il n'a même pas 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé s’impose déjà comme une référence grâce à ses recherches, qui conduisent à de grandes innovations sur les marchés militaire et spatial et lui permettent d’être convié à de nombreuses conférences scientifiques.